Ginette Kolinka’s testimony

Pendant deux jours, les élèves de troisième passent leur diplôme national du brevet. En France métropolitaine, l’épreuve d’histoire-géographie, enseignement moral et civique se tient ce mardi 2 juillet, de 9 heures à 11 heures. Les résultats du brevet 2024 seront publiés entre le 8 et le 12 juillet 2024. Voici les sujets corrigés par une enseignante d’histoire-géo au collège.

-Cette année, le sujet portait en histoire sur l’extermination des juifs d’Europe durant la 2nde guerre mondiale avec le témoignage de Ginette Kolinka, déportée à Auschwitz-Birkenau, qui a beaucoup témoigné auprès des lycéens pour que le souvenir ne s’éteigne pas. « Les bons élèves auront noté que la photo du tri sur le quai de la gare est une mise en scène des Nazis, la réalité était beaucoup plus terrible».

-En géographie, les collégiens ont eu un sujet sur l’influence culturelle, géopolitique et économique de la France et de l’Europe dans le monde. Elle ajoute : « Ce chapitre était le dernier chapitre de l’année, et certains élèves n’ont pas eu le temps de le traiter ou s’entraîner, mais je pense que les correcteurs en tiendront compte». Et d’ajouter : « Sur la carte, ceux qui ont mis Londres ne seront pas pénalisés, car c’est bien une métropole européenne même si elle n’est plus dans l’Union européenne», commente l’enseignante.

-En EMC, ils sont tombés sur l’engagement dans le service civique.

« C’était un sujet facile, beaucoup d’éléments de réponses comme la liste des 10 thèmes du service civique étaient dans le document», constate le professeur. « Ensuite, il fallait inventer des missions possibles, mes élèves ont mis par exemple les Restos du coeur».

Sujet d’histoire-géographie EMC voie générale

Histoire – La Deuxième Guerre mondiale, une guerre d’anéantissement

Ginette Kolinka est née en 1925 dans une famille juive. Le 13 mars 1944, la Gestapo l’arrête en France ainsi que son père, son petit frère de 12 ans et son neveu. Elle est déportée à Auschwitz-Birkenau. Elle est la seule de sa famille à revenir vivante de déportation. Le soir, pour rejoindre nos baraques, nous défilons devant une rangée d’officiers, la tête tournée vers eux mais les yeux baissés. C’est la partie dangereuse. Ils sont à droite et, sur la gauche, se tient l’orchestre de femmes qui joue des airs entraînants pour le départ et le retour du travail. La musique militaire nous force à garder la cadence, même épuisées, à rester impeccablement alignées. Si l’une d’entre nous défaille ou sort du rang, du rythme, elle est frappée. Le passage en revue terminé, nous pouvons à nouveau nous traîner jusqu’aux baraques pour l’appel du soir, le pire de la journée. Il faut compter tout le monde, c’est-à-dire l’ensemble de Birkenau et pas seulement notre baraque. Combien sommes-nous ? 10 000 ? 15 000 ? Il faut recommencer, encore et encore. Des heures au garde-à-vous, gelées, tremblantes, épuisées. Je voudrais m’asseoir, m’écrouler, dormir, mais non : il faut rester debout et se tenir droite. Parfois, il y en a une qui tombe de fatigue ou de fièvre, son corps lourd comme un tronc manque de nous assommer. Vite se relever. Dès que la kapo est passée, je glisse mes mains sous les aisselles de la fille devant moi, pour me réchauffer. Est-ce que le compte est bon ? Est-ce qu’ils se lassent ? On ne saura jamais. Prenez un pain de mie, coupez-le en cinq, vous obtenez une tranche de pain de quelques centimètres d’épaisseur par personne. Ajouter une petite plaque de margarine. C’est le repas du soir, de tous les jours, de tout le monde. Pour certaines, les très malades, les presque mortes, c’est le maximum qu’elles peuvent avaler. Pour d’autres, c’est le minimum vital.
1 Gestapo : police politique nazie.
2 Kapo : personne déportée choisie pour faire régner l’ordre dans le camp.
Source : Ginette Kolinka, Retour à Birkenau, Grasset, 2020, pages 32-33

Document 2 : Sélection des déportés par les SS1 à l’arrivée au camp d’Auschwitz-Birkenau

Photographie prise par des SS en mai-juin 1944 au moment de l’arrivée des juifs de Hongrie au camp d’Auschwitz-Birkenau.T. Bruttmann, S. Hördler, C. Kreutmüller, Un album d’Auschwitz. Comment les nazis ont photographié leurs crimes, Paris, Seuil, 2023, 304 pages.

Questions :
Document 1
1. Identifiez la nature et l’auteur de ce document.
2. Relevez trois passages du texte qui montrent différentes formes de violence que subissent les déportées.
3. Précisez à qui est confiée la surveillance des déportées dans le camp.
Document 2
4. Décrivez, à partir de la photographie, le processus de sélection des déportés à leur arrivée au camp.
Documents 1 et 2
5. Expliquez, à partir de l’exemple du camp d’Auschwitz-Birkenau, que les juifs sont victimes d’un génocide.

Exercice 2. Maîtriser différents langages pour raisonner et utiliser des repères géographiques (20 points)

GÉOGRAPHIE – La France et l’Union européenne : La France et l’Europe dans le monde

1. Développement construit
Rédigez un développement construit d’une vingtaine de lignes montrant la place et l’influence culturelle, géopolitique et économique de la France et de l’Europe dans le monde.

2. Comprendre et pratiquer un autre langage ; utiliser des repères géographiques
L’exercice doit être réalisé sur le document en annexe page 7 / 7, à rendre avec la copie.
1. Sur la carte :
a) Nommez trois pays membres de l’Union européenne de votre choix ;
b) Nommez trois métropoles européennes de votre choix.
2. À l’aide du figuré de la légende, situez et nommez une métropole siège d’une institution de l’Union européenne de votre choix.

3. Dans la légende, réalisez un figuré correspondant à la mégalopole européenne.
4. Sur la carte, à l’aide du figuré choisi, localisez la mégalopole européenne

La France et l’Union européenneEduscol

Le sujet d’EMC (éducation morale et civique)

Exercice 3. Mobiliser des compétences issues de l’enseignement moral et civique (10 points)

Situation pratique : L’engagement dans le Service Civique
Document 1 : Page d’accueil du site du Service Civique

1415492508.jpg
Page d’accueil du site du Service CiviqueSite officiel du Service Civique.

Document 2 : Témoignage d’un volontaire du Service Civique

À 21 ans, après un parcours difficile à l’adolescence, Bastien s’engage dans une mission de Service Civique. Rencontre avec le 200 000e volontaire.
Agence du Service Civique :

Pourquoi vous engager dans une mission de Service Civique ?

Alors que j’étais bénévole aux Restos du Cœur, on m’a parlé du Service Civique. J’ai donc effectué des recherches sur internet et j’ai découvert sur le site du Service Civique la grande variété des missions proposées. J’ai tout de suite été séduit par la démarche d’utilité publique et d’intérêt général. J’ai choisi précisément cette mission parce qu’elle traitait de l’environnement et de l’écologie.
En quoi va consister votre mission et qu’attendez-vous ?
Il s’agit d’une mission dans les parcs de la commune d’Avignon, avec un large volet de prévention et de sensibilisation des usagers à l’environnement. L’idée est de développer l’action citoyenne dans les espaces verts de la ville. Nous allons à la rencontre des usagers des parcs pour les sensibiliser sur les questions d’environnement, le respect de la propreté, les conditions de sécurité… Nous avons peu d’espaces verts sur la commune d’Avignon, il me semble donc très important d’agir pour les préserver. Dans l’avenir, j’aimerais continuer à travailler dans le domaine environnemental et écologique. Cette mission peut donc être une excellente opportunité pour gagner en compétences, en expérience, et m’orienter par la suite dans ce domaine.
Source : D’après le site officiel du Service Civique

Questions :
Document 1
1. Relevez deux avantages pour un jeune qui s’engage dans le Service Civique.

Document 2
2. Identifiez les deux expériences d’engagement de Bastien.
3. Précisez une valeur de la République à laquelle l’engagement de Bastien peut être associé.

Documents 1 et 2
4. Bastien vient témoigner dans votre collège. À la suite de son témoignage, choisissez un des dix domaines du Service Civique et présentez une action que vous souhaiteriez mener en montrant les liens avec les valeurs de la République.

Le sujet d’histoire-géo EMC du brevet 2024 à télécharger en PDF

Le corrigé d’histoire du brevet 2024

1. La nature du document est un témoignage d’une rescapée du camp d’Auschwitz-Birkenau, extrait de l’ouvrage Retour à Birkenau, publié par Ginette Kolinka en 2020.

L’auteur, Ginette Kolinka est une rescapée juive du camp d’Auschwitz où elle a été déportée en 1944 par la Gestapo.

2. Relevez trois passages du texte qui montrent différentes formes de violence que subissent les déportés.

– Violence psychologique et physique : “La musique militaire nous force à garder la cadence, même épuisées, à rester impeccablement alignées. Si l’une d’entre nous défaille ou sort du rang, du rythme, elle est frappée.

– Le froid, la fatigue : Des heures au garde-à-vous, gelées, tremblotantes, épuisées. Je voudrais m’asseoir, m’écrouler, dormir, mais non: il faut rester debout et se tenir droite. Parfois il y en a une qui tombe de fatigue ou de fièvre, son corps lourd comme un tronc.

– La faim : Prenez un pain de mie, coupez-le en cinq, vous obtenez une tranche de pain (…) Pour d’autres, c’est le minimum vital.

3. La surveillance des déportés dans le camp est confiée aux kapos, c’est-à-dire aux personnes déportées choisies pour faire régner l’ordre dans le camp.

Document 2.

4. Le document soumis à notre étude est une photographie prise par un SS en mai juin 1944, au moment de l’arrivée des juifs de Hongrie au camp d’Auschwitz-Birkeneau.

Cette photographie témoigne du processus de sélection des déportés dès leur arrivée au camp, spécifique au camp d’Auschwitz-Birkeneau, qui a la particularité d’être à la fois un centre de mise à mort et un camp de concentration/Travail ( Il n’y a pas eu de sélection dans les centres de mise à mort comme Sobibor par exemple (où tous les déportés étaient assassinés).

Dès leur arrivée dans le camp, après avoir voyagé dans des wagons à bestiaux dans des conditions épouvantables, les déportés étaient sélectionnés comme en témoigne cette photographie. D’une part ceux qui étaient considérés comme “aptes au travail”, qui partaient travailler dans la partie concentrationnaire du camp (ce fut le cas de Ginette Kolinka – document 1), et les “inaptes au travail” (enfants, malades, vieillards) qui étaient conduits dans le centre de mis à mort où ils étaient gazés au zyklon B puis brûlés dans des fours crématoires.

Bonus élève excellent : Ici on peut mettre en évidence que la photographie a été prise par des SS (le photographe se trouve sur un wagon). Elle montre un calme relatif des déportés lors de la sélection qui ne correspond à pas à la réalité de la déportation en 1944. En effet la représentation donnée par cette photographie ne correspond pas au déroulement réel du tri (jour/nuit/ immobilité).. Il s’agit d’une mise en scène qui nous permet de comprendre la volonté des nazis de faire la preuve de leur efficacité à mettre en place le génocide.

Document 1 et 2 :

On appelle un génocide la mise à mort planifiée, programmée et méthodique de tout un peuple ou groupe spécifique. Dans le cas des juifs, les nazis ont mis en œuvre un plan pour les éliminer totalement pendant la seconde guerre mondiale. L’exemple d’Auschwitz Birkenau illustre de génocide, appelée la Shoah.

Auschwitz -Birkenau était un camp de concentration et d’extermination crée par les nazis en Pologne occupée. Il est devenu le symbole du génocide juif dans la mesure où c’est le plus grand des camps et concentration et d’extermination nazi. Environ 1, 1 million de personnes y ont été assassinées, dont une majorité écrasante de juifs européens. Ce nombre immense illustre l’ampleur du génocide.

Auschwitz est également le lieu ou le processus d’extermination a été le plus industrialisé. Les nazis ont construit des chambres à gaz et des fours crématoires pour tuer et faire disparaître les corps à grande échelle. Ce système montre la volonté méthodique et systématique des nazis d’exterminer les Juifs.

Enfin, les conditions de vie inhumaines dans le camp de concentration (prisonniers affamés, forcés à travailler dans des conditions épouvantables montre la brutalité et la volonté de déshumanisation reflétant l’extrême violence du génocide.

Corrigé de géographie du brevet 2024

Géographie

1. Développement construit.

La place de la France et de l’Europe dans le monde.

Acteur majeur de la construction européenne en faveur de la paix et de la prospérité économique dès le lendemain de la deuxième guerre mondiale, la France et l’Europe exercent une grande influence à l’échelle de la planète. Dans quels domaines spécifiques la France et l’Europe rayonnent-elles mondialement ?

Nous verrons que l’Union Européenne comme le territoire métropolitain exercent à la fois une influence géopolitique, économique et culturelle dans le monde.

Sur le plan géopolitique, la France joue un rôle clé au sein de l’Union européenne, de l’OTAN et du Conseil de sécurité des Nations Unies. Ses interventions militaires, sous l’égide de missions de maintien de la paix ou de lutte contre le terrorisme, témoignent de son engagement international. De plus, l’Europe, avec ses institutions comme l’Union européenne, représente un modèle unique de coopération supranationale, promouvant la paix, la démocratie et les droits de l’homme à travers le monde.

Économiquement, la France et l’Europe disposent d’un poids considérable. La France, avec son économie diversifiée et ses grandes entreprises multinationales, influence de nombreux secteurs tels que l’aéronautique ( ARIBUS), le luxe (LVMH), et l’agroalimentaire. L’Union européenne, en tant que bloc économique, constitue la première puissance commerciale mondiale, exerçant une influence déterminante sur les politiques commerciales internationales. Les accords commerciaux de l’UE avec des pays tiers renforcent sa position et lui permettent de diffuser ses normes et standards à l’échelle mondiale.

Sur le plan culturel, la France rayonne à travers la francophonie, qui regroupe des pays répartis sur tous les continents et partageant la langue française, un outil puissant de diffusion des idées et des valeurs françaises. L’Europe, quant à elle, s’illustre par son patrimoine historique et artistique, attirant chaque année des millions de touristes.

Ainsi, l’influence de la France et de l’Europe dans le monde se manifeste à travers une combinaison de «soft power» et de« hard power», s’appuyant sur leur héritage culturel, leur poids économique et leur engagement géopolitique.

2. Métropoles siège d’une institution européenne possibles :

– Bruxelles, Strasbourg, Luxembourg

3ad02f6168.jpg
eduscol

Corrigé du sujet de l’EMC du brevet 2024

L’engagement dans le service civique :

Document 1.

1. Relever deux avantages ;

– La rémunération : 601 euros d’indemnisation

– Acquérir une expérience professionnelle dans différents domaines (santé, éducation, culture, loisirs, sport, environnement, mémoire, citoyenneté, humanitaire etc..) sans condition de diplôme.

– Possibilité de vivre une expérience à l’étranger.

2. Deux expériences d’engagement de Bastien.

Bastien a été bénévole aux Restos du Cœur. Il va effectuer une mission de service civique dans les parcs de la commune d’Avignon pour sensibiliser les usagers à la protection de l’environnement.

3. Les valeurs de la République à laquelle l’engagement de Bastien peut être associé sont : La fraternité, la solidarité (pour les restos du coeur), la citoyenneté, la culture de l’engagement (pour l’expérience en service civique).

3. Ici l’élève doit choisir un des dix domaines du service civique :

Solidarité, santé, éducation pour tous, culture et loisirs, sport, environnement, mémoire et citoyenneté, développement international, action humanitaire, intervention d’urgence en cas de crise et citoyenneté européenne. À parti d’un de ces domaines, l’élève doit présenter une action spécifique en rapport avec ce domaine.

Exemple : Domaine Solidarité. Expérience : être volontaire aux restos du Coeur.

Exemple Environnement : Faire de la sensibilisation aux questions environnementales pour une association.

Exemple Education pour tous : Donner des cours d’aide aux devoirs dans un centre social.

Etc…

Sujet d’histoire- géographie EMC voie professionnelle à télécharger en PDF

-

-

PREV Supreme Court ruling on ‘transaction fees’ could pave way for further legal action against US regulations
NEXT Avian flu has left its mark on Quebec producers